L'atelier

Construction d'un pavillon de jardin en béton rouge à La Hestre

Maître d’ouvrage privé
Lieu La Hestre, Hainaut, Belgique
Programme Atelier et terrasse
Date 2017 - 2022
Surface 32 m2Budget -
Photographe Nicolas da Silva Lucas

La demande consiste en la création d’un pavillon de jardin abritant un atelier et une terrasse couverte. Amateur pointu d’architecture contemporaine, le Maître de l’ouvrage ambitionne de faire de cette construction un objet architectural unique témoin de son époque.

La construction vient s’implanter en longueur et perpendiculairement à la maison existante afin d’intimiser l’arrière de la maison. La volumétrie propose une relecture contemporaine des formes architecturales traditionnelles. Le gabarit est bas afin de respecter la hiérarchie des volumes bâtis. Le faîte de la toiture à deux pans vient se placer sur l’alignement du pignon de la maison. La pente de la toiture est volontairement raide et propose un dialogue vers le ciel par l’élancement induit par sa verticalité.

Par l’utilisation d’un béton rouge comme unique matériau de construction, l’architecture se veut plastique. Le gabarit sobre et dépouillé du projet dialogue avec la maison par un pli de la toiture. L’oblique induite crée une béance généreuse abritant la terrasse couverte et laissant la lumière entrer dans le volume couvert. Cet espace abrite l’atelier. A l’intérieur, l’espace est brut et élégant, simple et sensible. Au fond de l’atelier, une fine meurtrière sculptée laisse le jour pénétrer. L’ouverture est positionnée face à la drève de Mariemont et son alignement d’hêtres menant au Domaine éponyme.

L’objet architectural se pose sur un socle accentuant sa mise en scène. Également traité avec un béton rouge, ce sol requalifie la terrasse arrière et le rapport au jardin. Le langage formel adopte l’oblique en réponse au pliage de la toiture de la couverture de terrasse. Une banquette est aménagée en longueur et suit la façade arrière de la maison. Son prolongement se décline en banc à l’intérieur du projet.

La teinte rouge du béton réinterprète la couleur de la brique de la maison par sa similitude. Les coffrages en voliges s’impriment sur le béton. Celui-ci est laissé brut de décoffrage sur toutes ses faces. La texture des élévations humanise la plasticité de la construction en lui conférant un aspect manufacturé.